Bouquets__t__2008Le rythme quotidien n’est pas moins rapide, mais l’atmosphère estivale procure une énergie différente. Nous avons commencé les compétitions assez tôt dans l’année et si l’on compte les entraînements différents (spinning, simulation de raid, etc.) nous avons la sensation que cette période estivale est reposante. Évidemment, nous avons fait des choix (plus ou moins définis) dans le calendrier des compétitions (point de raid de vélo de montagne pour Daniel, point de compétitions de kayaks, …). Les choses, les modes et les intérêts changent. Et nous avons tendance à être nostalgiques plutôt que visionnaires sur les nouvelles expériences vécues (course en nature, 10km, raid hivernal, etc. ). La prochaine compétition sera en France. Une course en nature dans le massif central. Nous avons donc tout le loisir de pratiquer nos courses, mais aussi des entraînements de vélo, de route et de montagne. C’est sur cette idée que nous avons décidé notre entraînement de samedi dernier. Nous nous sommes décidés tard, après avoir fait nos touristes (c’est agréable d’être en vacances chez soi!). Au programme donc, un duathlon-maison : vélo de route pour moi, vélo de montagne pour Daniel, retrouvailles au Caburon pour la course en montagne puis retour en vélo. Nous nous étions fixés rendez-vous dans le rang Mississipi, mais sans obligation, nous de savions pas la durée de nos parcours respectifs. D’autant plus que nous partions avec un vent de face, franc ouest. L’aller sera pénible, mais pas insurmontable. Arrivée première au point de rencontre, je constate rapidement que je ne pourrai attendre trop longtemps Daniel : les maringouins sont trop joyeux. Je m’élance donc dans la montagne, espérant toujours que Daniel me rattrape. Finalement, c’est sur le retour du vélo que je le croiserai, le parcours de VTT étant plus coriace qu’imaginé. Le retour sur la 132 est un vrai délice, Daniel me rattrape et avec un vent de dos, j’atteins des vitesses jamais connues. C’est très agréable de finir aussi vite! Arrivée chez nous, je m’efforce de faire quelques exercices de musculation et de stabilisation. Ce n’est pas toujours facile de se motiver, mais je trouve intéressant de continuer le travail amorcé par les séances de spinning. Au moins, conserver et ne pas tenter de régresser …

DSCN2051Kamouraska

Un dimanche tout en tranquillité puisque nous décidons encore une fois de faire les touristes et de profiter de la plage de Kamouraska. Farniente et repos au soleil, voilà de quoi récupérer de notre journée de la veille.

Cette semaine, nous continuerons notre défi de n’utiliser l’auto que dans l’extrême nécessité, profitant encore des belles conditions pour voyager en vélo.