DSCN3799Les raquettes étaient toutes fraichement déballées du papier cadeau de Noël et déjà je pensais à ma première course!

Cela n’a pas tardé puisque samedi dernier avait lieu la première course du nouveau circuit provincial de courses en raquettes. Et pour une fois, elle avait lieu dans notre région, au centre de ski Mouski, à Rimouski (secteur Sainte-Blandine).

L’hiver laisse à désirer cette année. Il manque beaucoup de neige, les températures font le yo-yo et quand ce ne sont pas les prévisions météorologiques qui nous désolent, c’est la pluie verglaçante qui nous déprime ... Bref, on a vu mieux, mais on s’adapte.

Depuis Noël, on a tout de même trouvé l’occasion de faire quelques sorties de raquettes pour tester le matériel.

 

Samedi matin, nous avons donc fait le voyage avec Andrée-Anne.

Arrivés sur place, nous constatons que la course en raquettes en est à ses balbutiements! Au total, nous serons neuf participants partagés sur les deux distances : 4.4km et 8.8km.

L’organisateur nous annonce aussi qu’il ne connaît pas ça, ou plutôt qu’il ne sait pas quel genre de terrain il fallait préparer. Alors, avec son équipe de bénévoles, il a ouvert un sentier dans la montagne. Il s’agit en fait d’une boucle de 2.2km qui traverse un lac, rentre dans la forêt par une belle petite côte, se prolonge sur la crête de la montagne et redescend vers le chalet. L’idée est bonne de faire des boucles. Elle l’est moins quand il s’agit d’un tout nouveau tracé, sans fond, après une belle chute de neige!

 

Le départ est pour 11h15. À 10h45 nous décidons d’aller nous réchauffer. Il fait -17°C et avec le facteur vent cela annonce -21°C. Nous partons dans le sens inverse du circuit pour faire un peu de repérage. Et là, dès que nous entrons dans le sentier Daniel annonce : « Ça va prendre bien plus qu’une heure! ».

 

11h15, le départ est donné et nous sommes donc neuf coureurs à nous élancer sur le lac. Première surprise, le lac a eu « des fuites ». Nous devons donc piétiner une espèce de slush collante … Puis nous arrivons au pied de la première cote. C’est en haut de celle-ci que les positions se réajustent! Je laisse donc passer un grand gaillard. La suite est très, mais très difficile. Au point où toutes les pensées défaitistes me traversent l’esprit. La portion sur la crête de la montagne consiste en une série de petites cotes et de faux plats montants. La neige est fraiche, lourde. Je me dis que cette course va me prendre une éternité. J’envisage même de faire seulement deux boucles. Puis, virage à 90°C et enfin nous redescendons. Il reste à partir de ce point environ 1km pour finir la boucle. Alors que Daniel et Andrée-Anne sont partis comme des fusées, je poursuis à mon rythme avec en arrière de moi une autre coureuse. Cela me stresse de la savoir dans mon dos. Alors après avoir entamé le deuxième tour, je lui cède la place.

C’est sur ce deuxième tour que je prends mon rythme de croisière et que je me dis que finalement ce n’est pas insurmontable! Le paysage est magnifique, il fait beau et en « labourant » ce sentier, je n’ai pas froid du tout!

Sur la troisième boucle, j’aperçois encore les coureurs en avant, ça m’encourage! Ça m’encourage aussi de me dire qu’il ne me reste plus qu’un tour après celui-ci!

Finalement, je termine en 1h09, bonne dernière, mais contente du défi! J’ai conservé un rythme très régulier de 17 minutes au tour.

 

Andrée-Anne remporte la course en 58 minutes. Cette grande athlète avait récupéré ses nouvelles raquettes jeudi après-midi. Deux petites sorties dans le parc des Chutes à Rivière-du-Loup et hop, première victoire deux jours plus tard!

 

Daniel qui menait la course a encore eu ses problèmes d’étourdissement. Après avoir laissé passé Andrée-Anne il termine deuxième, mais premier chez les hommes. En plus de la médaille d'or, il gagne une inscription gratuite pour l'année prochain. Vu le faible nombre de participants, je repars avec une médaille d'argent ... ;-) Et tous les trois bénéficions de la qualification pour le championnat québécois qui aura lieu en mars prochain.

 

Lors de cette même journée se tenait aussi le Défi Mouski 2012 avec les épreuves de ski de fond (10, 20, 30 km en style classique). Ces épreuves de ski faisaient partie du Circuit des Maîtres de l'Asssociation des maîtres en ski de fond du Québec et nous avons eu la chance de côtoyer de grands fondeurs : Pierre Harvey, Michel Leblanc, Louise Matrineau. De grands athlètes, simples dans leur attitude, simples dans leur victoire!

 

Résultats sur Zone4

 

 Info Dimanche, mercredi 25 janvier 2012