DSCN3873Je ne devrais même pas qualifier le temps de cette dernière course de « record personnel » parce que c’était la première fois que je courais un 5km, mais avec la performance réalisée, je me permets de le faire. Pour la première fois de toutes mes courses, j’ai couru avec une allure moyenne de 3:54/km. À l’entraînement, cela m’était déjà arrivé, mais jamais sur cette « longue » distance. Ainsi j’ai complété le 5km de la course des Pionniers en 19 minutes et 32 secondes, et je n’y ai cru qu’une fois la ligne d’arrivée passée.

 

Après mon sprint réalisé au Super défi des escaliers et le 10 kilomètres de la Descente Royale, j’étais assez confiante pour ce 5 kilomètres. Daniel et moi avions convenu que cette participation à la course des Pionniers de l’Islet était notre dernière pour cette saison printemps-été. Nous nous sommes retrouvés avec bon nombre de coureurs de Rivière-du-Loup et la majorité d’entre eux avaient aussi choisi de se mesurer sur ce 5 kilomètres.

Nous sommes arrivés en avance pour une fois! Nous avons donc réalisé un bon échauffement. À 8h30, il faisait déjà chaud et même si le vent était du nord-est, il n’était pas rafraichissant.

Avec quelques minutes de retard, nous avons été appelés pour embarquer dans les autobus jaunes et ils nous ont conduits à la ligne de départ. La particularité de la Course des Pionniers c’est que le lieu du départ est décidé le matin même en fonction du vent pour que les coureurs bénéficient d’un vent de dos. Il y a deux ans, à notre dernière participation, cela n’avait pas été d’un grand avantage … Très tôt il faisait déjà très chaud et le vent du sud avait transformé la course en un vrai calvaire …

Mais ce matin, le ciel est nuageux et le vent assez discret.

Dès que l’on débarque de l’autobus, il faut être prêt. Nous nous positionnons tous le plus proche possible de la ligne de départ. Dès que celui-ci est donné, tout le monde part comme des bombes, moi y comprise …! Je n’ai pas d’autres objectifs que de courir … vite! Je passe le 1er kilomètre en 3:33 … C’est vite, très vite et je sens que j’ai laissé des partenaires en arrière. Je constate que le monsieur en vélo qui est censé suivre la leader féminine reste accroché à moi et là ça me stresse un peu. Puis, j’entends Michel juste derrière moi qui m’encourage.

Je me réajuste sur le deuxième kilomètre qui est un faux plat montant assez long. Le monsieur en vélo pense me rassurer en disant que c’est la partie la plus difficile. Il m’encourage et me dit qu’il n’y a pas de rivales proches. J’ai envie de me retourner, mais je lui fais confiance et je reste concentrée en regardant droit devant moi. En fait ça passe tellement vite que je n’ai pas envie de penser, ça fait différent pour une fois, je ne me raconte pas d’histoire, je cours!

Déjà nous rentrons dans le village. Michel m’encourage toujours. L’allure ralentit, surtout entre le 4ème et le 5ème kilomètre, mais Michel annonce que nous rentrerons en bas de 20:00. Spontanément, je lui réponds non sans développer parce que je n’ai plus de souffle, mais j’aurais voulu lui dire que je n’y croyais pas.

Je suis vraiment à bout de souffle, je sens mes jambes fortes mais je cherche mon air. La dernière ligne droite est sans fin. Je donne tout ce qu’il me reste et au dernier tournant, les encouragements sont si motivants que j’arrive à sprinter! Je suis surprise, mais aussi honorée de passer le bandeau de la ligne d’arrivée! Je n’ai pas vu le chrono, je m’arrête mais ne stoppe pas ma montre. Quand j’y pense, elle indique 19:45 et j'en suis bien surprise!

Dan_arriv_e Emilie_arriv_e

(Photos Julien Simard)

Une fois les résultats affichés, ces 19:32 me semblent irréelles!

Même si ce n’est pas son meilleur chrono sur cette distance, Daniel termine tout de même 3ème avec un temps de 17 minutes et 38 secondes, et 2ème de sa catégorie d’âge.

 

 

Emilie_podium_Julien_Simard Daniel_podium

Des podiums qui auraient pu se compléter ... (Photos Julien Simard)


C'est sur cette finale prometteuse que nous nous confirmons que le temps des vacances est arrivé: plus de compétitions jusqu'à fin août.

Nous nous accordons un petit congé et les entraînements reprendront dans une semaine. Puis ce sera les vacances en Europe où le spécifique pour le marathon des Deux Rives sera mis en place. À suivre!


Résultats

Émilie

19:32 - 8/157 participants - 1/32 SENIOR 2 F

Daniel

17:38 – 3/157 participants – 2/16 VETERAN 1 H

 

On parle de nous!

Info Dimanche, lundi 25 juin 2012